Le conseil de l'expert ! Choisir ses jumelles

Vous avez l'intention d'acheter prochainement une paire de jumelles pour observer la faune et la flore lors de vos randonnées ou parties de chasse, nous vous précisons les éléments importants à connaître pour bien la choisir ! 

Grossissement : Un grossissement inférieur ou égal à 8 permettra une utilisation prolongée et sans fatigue pour l’observation de grandes surfaces à surveiller, l’image sera nette et sans tremblements. Un grossissement entre 9 et 12 fois sera idéal pour l’observation et l’identification du gibier ; pour une utilisation longue, prendre un appui. Un grossissement de 16 ou plus permettra l’observation de petits oiseaux ou de gibier très lointain ; un appui est absolument nécessaire pour éviter les tremblements.

Champ de vision à 1000 m : C’est la largeur de la zone visible dans les jumelles à 1000m. Pour surveiller de grandes étendues, favorisez des champs plus larges.

Diamètre de l’objectif : C’est par là que la lumière va rentrer ! Plus il est important, plus les jumelles sont lumineuses et donc utilisables dans la pénombre.

Œilletons : Le fait de pouvoir les rabattre (repliés vers l’arrière) ou les rentrer (télescopiques) permet l’utilisation des jumelles avec vos lunettes de vue.

Diamètre pupillaire de sortie : C’est le diamètre de sortie de la lumière vers votre œil. Dans la pénombre, la pupille de l’œil humain peut se dilater jusqu’à atteindre 6mm. Si votre paire de jumelles a un diamètre pupillaire de sortie inférieur à 6 mm, vous n’utiliserez pas tout le potentiel de votre oeil quand la lumière est faible. C’est le facteur le plus important si vous voulez utiliser vos jumelles le soir ou la nuit !!!

Type de prisme : Le prisme sert à redresser l’image qui, autrement, serait à l’envers ! Les prismes de Porro ont été les premiers utilisés. Les prismes droits permettent de réduire l’encombrement des jumelles et de garder le dispositif de mise au point à l’abri de la poussière et de l’humidité.

Traitement des lentilles : Sa qualité détermine la qualité de l’image. Aujourd’hui la plupart des lentilles sont traitées multicouches.

Indice crépusculaire : Calcul de l'indice crépusculaire : racine carrée du produit du grossissement et du diamètre. Pour des jumelles 8x42, il s'agit donc de la racine de 8x42, c'est-à-dire la racine de 336 = 18,3.

Plus l'indice crépusculaire est élevé, mieux c'est. En effet, plus cet indice est élevé et plus on apercevra de détails. Il existe encore un autre critère pour la clarté des jumelles : la luminosité.

La luminosité s'obtient en portant au carré le diamètre de la pupille de sortie (42/8=5,25 mm), c'est-à-dire en le multipliant par lui-même. Dans notre exemple, la luminosité relative vaut : 5,25 x 5,25 = 27,6. Plus cette valeur est élevée, mieux c'est. Lorsqu'elle est inférieure à 15, les jumelles conviennent surtout à un usage diurne.

Les jumelles affichant un indice crépusculaire supérieur à 25 peuvent porter le nom de jumelles nocturnes. La limite est cependant floue. Un indice crépusculaire élevé combiné à une luminosité faible (des jumelles 12x40 ont un indice crépusculaire de 21,9 mais une luminosité de 11,1) sera difficile à manier.

Découvrez nos différentes marques de paires de jumelles adaptées à tous vos besoin (chasse à la hutte, observation animalière, observation en rando, surveillance...).

       
       
> Voir les produits > Voir les produits > Voir les produits > Voir les produits